Accueil > Les Espaces Volontariats > Afrique > Cameroun > Santé et sécurité en mission

Santé et sécurité en mission

Santé

Sécurité

 

 :: La santé ::

Avant votre départ, souscrivez à une compagnie d’assistance couvrant les frais médicaux et le rapatriement sanitaire, si cela n’est pas pris en charge par l’association qui vous envoie en mission. Consultez un médecin et un dentiste afin qu’ils vous prescrivent les médicaments en fonction des différentes pathologies.

En cas de doute et pour éviter l’automédication, nous vous conseillons fortement de demander l’avis d’un médecin, surtout dans le cas de fièvres ou de diarrhées prolongées.

Vous trouverez ici une liste des hopitaux, cliniques, et pharmacies de Yaoundé.
Et ici, une liste des médecins généralistes, toutes régions confondues, et les médecins spécialisés de Yaoundé.

 

Les vaccins

Il est recommandé avant de partir de consulter un médecin ou de se rendre dans un centre de vaccinations internationales. Les vaccins demandés peuvent varier selon les structures d’envoi de volontaires. Quoiqu’il en soit vous devez avoir votre carnet de vaccination internationale sur vous lors de votre arrivée. Il sera contrôlé dès votre descente de l’avion. 

Rappel des vaccins : 

  • La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire (à pratiquer dans un centre agréé).
  • La vaccination contre la méningite est indispensable.
  • Les mises à jour des vaccins pour la diphtérie-tétanos-poliomyélite (DT Polio) est obligatoire (certificat à présenter à l’arrivee) ; la mise à jour de la Tuberculose (BCG) est recommandée.
  • Autres vaccinations conseillées (selon conditions d’hygiène et durée du séjour) : fièvretyphoïde, hépatites virales A et B.
  • La vaccination contre la rage peut également être proposée dans certains cas.

Les fiches santé

Le Cameroun est un pays qui selon l’OMS est en zone 3 pour le Paludisme, il faut donc bien évidemment rester très vigilant (la meilleure protection restant les moustiquaires, les répulsifs et les vêtements longs le soir). Cependant le niveau des risques varient considérablement d’une région du Cameroun à l’autre. Pensez à particulièrement vous protéger lorsque vous vous rendez sur la côte ou dans les zones marécageuses. 

Pour plus d’informations, vous pouvez également consulter les documents généraux de France Volontaires.

 

Quelques rappels

Pour le Paludisme, Choléra, diarrhées, consultez le guide santé. 

 
Sida

Il y a un fort taux de prévalence au Cameroun (officiellement 5,5%)

Prenez donc toutes les précautions.

Attention à la qualité des préservatifs vendus sur le marché, de préférence en prendre à la pharmacie la plus proche (NF).

 
Eau

L’eau de boisson doit être filtrée. Le filtre à eau s’achète au Cameroun, et se nettoie chaque semaine (brossage des bougies avec de l’eau claire, nettoyage des fûts). Mensuellement, il faut faire bouillir les bougies 5 min. Certaines personnes mettent quelques gouttes d’eau de javel dans le filtre.

L’eau fournie par la Société des Eaux du Cameroun est chlorée et relativement de bonne qualité (parfois trouble : filtrer suffit).

En brousse, il vaut mieux utiliser des pastilles de décontamination (Micropur, Hydrochlonazone, javel). 

 

Alimentation

Bien nettoyer ses fruits et légumes avec de l’eau filtrée (plus permanganate ou javel ou vinaigre).

Penser aussi à se laver les mains régulièrement.

 

Le soleil 
  • Prendre le temps de s’acclimater à la chaleur : pensez à acheter de la crème solaire avant votre départ, elles sont souvent plus chères (grandes marques) ici.
  • Boire beaucoup tout au long de la journée
  • Adapter vos efforts aux moments de la journée. 

 

Pour les filles

Mesdames, mesdemoiselles, faites un petit stock de serviettes hygiéniques et tampons, difficilement trouvables dans les petits villages !

 :: Sécurité ::

Découvrez le livret Sécurité de France Volontaires et ses partenaires : évaluation des risques, gestion du stress, des crises etc.

Les numéros d’urgence

Télécharger la carte mémo.

Ambassade de France 
Section consulaire de Yaoundé : 222 22 79
Section consulaire de Douala : 6.99 80 05 52

Poste Central de Sécurité : 6.99 93 41 67

Centre Médico Social français :
Secrétariat : 2 22 23 01 39
Urgence : 6.99 93 41 69

Numéros administration camerounaise
Police 113
Gendarmerie 117 (à partir d’un téléphone portable)
17 (à partir d’un téléphone fixe)

Commissariats centraux de Yaoundé
Commissariat Central N°1
face anc. amb. ds USA - 2.22 22 29 32

Commissariat Central N°2
Marché Nkomkana - 2.22 23 54 06

Commissariat Central N°3
Derrière mairie Efoulan - 2.22 31 52 92

Commissariat Central N°4
Rue Terminus hôtel Mimboman - 2.22 22 15 99

Commissariat central de Douala
333 42 35 25 / 333 42 11 90

 

Le gardiennage 

Il est recommandé d’avoir un gardien à son domicile. Il est important de trouver quelqu’un digne de confiance ou d’employer le même que celui de ton prédécesseur (en fonction de ses recommandations) ou de contacter directement les sociétés de gardiennage. Le salaire moyen d’un gardien est compris entre 50 000 et 60 000 FCFA /mois.

 

Quelques conseils

Il est recommandé :

  • D’éviter de circuler seul(e) la nuit et d’informer un proche de ses déplacements : un petit appel ou sms à chaque bonne arrivée est un bon réflexe à prendre !
  • De ne pas porter des sommes d’argent trop importantes sur soi, mais d’avoir toujours 10 000 FCFA à donner en cas d’agression
  • D’éviter de tenir à la main son téléphone portable ou son appareil photo ; passez votre sac à main / sacoche d’ordinateur portable sur l’épaule côté trottoir (et non rue) : pour éviter les "arrachages" par les motos
  • De laisser son passeport en lieu sûr et de ne conserver sur soi qu’une photocopie ainsi qu’une pièce d’identité (photocopie certifiée conforme disponible dans les commissariat pour environ 2000 fcfa)
  • En cas d’agression, de n’opposer aucune résistance
  • De se prêter de bonne grâce et avec courtoisie aux contrôles policiers, sans toutefois céder aux éventuels chantages financiers
  • Des agressions répétées ont été signalées au Parcours Vita à Yaoundé (Vers le Mont Fébé) et aux abords du Campement de Manengouba vers Melong (près de Nkongsamba / Randonnée des Lacs jumeaux). Si vous vous rendez sur ces sites, prenez les dispositions nécessaires et restez vigilants et prudents.

Pour toutes les questions de sécurité au Cameroun, nous vous conseillons de consulter le site du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes : Page « Conseils aux voyageurs ».

Dans tous les cas, les volontaires doivent signaler leurs déplacements à France Volontaires par mail à l’adresse ev.cameroun[at]france-volontaires.org

Pour toute question ou besoin d’information

Vous pouvez contacter Achille Valery MENGO par mail

ou Margot ROULLAND par mail

Retour haut de page