Rencontre avec... Quelques associations et ONG à Mongo et Abéché


20 mars 2017

Lors de notre mission régionale à l’Est du Tchad, nous en avons profité pour rencontrer quelques structures qui oeuvrent dans les domaines du développement et de l’humanitaire. Ci-dessous, vous trouverez donc un panorama de ces petites et grandes ONG / associations / structures privées qui mettent tout en œuvre pour améliorer les conditions de vie des populations de la région… Parfois, ces structures accueillent même des volontaires !


Les locaux de l’ONG Moustagbal, à Mongo

Abéché

CA 17 International / PREPAS

CA 17 INTERNATIONAL est un bureau d’ingénieurs conseils spécialisé dans le développement agricole, rural et local à l’international. Au Tchad, le bureau, situé à Abéché, est chargé de la mise en œuvre du Programme de Renforcement de l’Elevage Pastoral (PREPAS) dans les régions du Batha, du Wadi Fira et de l’Ennedi.

Le PREPAS
Le Programme de Renforcement de l’Elevage Pastoral (PREPAS), financé par la Coopération Suisse, a débuté en avril 2014, et est constitué de 3 phases de 4 ans. Il vise à améliorer les conditions de vie et la sécurité alimentaire des populations pastorales des régions du Batha, de l’Ennedi et du Wadi Fira. Ces trois régions constituent une zone d’élevage par excellence au Tchad. Du fait de leur positionnement, elles représentent l’essentiel des sources d’approvisionnement en animaux des marchés de la Lybie, du Soudan et du Nigéria. Cependant, ces zones sont fragiles et l’élevage y est un enjeu socio-économique, de stabilité et de sécurité majeur intimement lié à l’environnement. Le PREPAS oriente ainsi son action sur le renforcement de la résilience de l’élevage pastoral aux aléas climatiques dans ces trois régions.

Pour atteindre son objectif, le PREPAS déploie des activités à travers plusieurs volets :

- L’amélioration de l’accès à l’eau et aux pâturages, la sécurisation de la mobilité des animaux et l’appui à la gestion des conflits
- L’amélioration des conditions économiques des éleveurs à travers l’accès à des services et intrants vétérinaires de qualité, des aliments pour le bétail, ainsi qu’à des Activités Génératrices de Revenus (AGR), en particulier inscrites dans une démarche genre
- Le renforcement des organisations d’éleveurs (OPE) afin qu’ils accroissent leurs capacités de lobbying et de plaidoyer, la production de connaissances et l’appui aux institutions locales

Enfin, le PREPAS met l’ingénierie sociale, la prise en compte des populations les plus vulnérables et la valorisation des compétences locales au cœur de son action.

 

Tchad SOS

Tchad SOS est une ONG créée en 2004. Au départ association humanitaire féminine dont les actions se limitaient à Abéché, la structure s’est développée et a vu ses domaines et son champs d’intervention se développer considérablement, notamment du fait de l’afflux de réfugiés et de personnes vulnérables, victimes de l’instabilité régionale.

Aujourd’hui, l’objectif global de l’association est de « Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des couches vulnérables, enfants, femmes, réfugiés et personnes affectées par les catastrophes naturelles ».

Tchad SOS, depuis sa création, a travaillé avec le Minsitère de la Santé Publique du Tchad, mais aussi avec des bailleurs et ONG internationales : le Programme Alimentaire Mondial (PAM), l’UNICEF, ACTED, MEDAIR, le Fonds Canadien pour les Initiatives Locales (FCIL).Parmi ses actions phares :

- Distribution de blanket feeding en partenariat avec le PAM en 2011/2012
- Exécution d’un projet de prise en charge de la malnutrition sévère dans le district d’Abdi avec l’UNICEF en 2012/2013
- Prise en charge éducative et suivi des enfants orphelins du VIH/SIDA (inscription dans des écoles primaires, distribution de kits et tenues scolaires, suivi)
- Formations en techniques de transformation et de conservation des produits locaux
- Promotion de l’autosuffisance alimentaire par la formation et la distribution de semences aux groupements agricoles
- Formations en activités génératrices de revenus (AGR) : vannerie, teinture, broderie, fabrication de foyers améliorés
- Sessions de sensibilisation sur le paludisme et le VIH Sida
- Lutte contre les violences basées sur le genre
- Appui aux femmes victimes de la fistule obstétricale (distribution de matériel, formations aux AGR)
- …

 

Action Coopérative d’Assistance Sociale (ACAS)

L’ACAS est une ONG tchadienne créée en 2003. Elle agit sur 3 secteurs :

- Le secteur sanitaire (eau, hygiène et assainissement, santé de la reproduction, VIH/Sida et santé maternelle et infantile)
- Le secteur social (protection de l’enfance, éducation, lutte contre les violences basées sur le genre, appui socio-économique, appui aux infrastructures socio-éducatives et sanitaires)
- Le secteur agricole et la sécurité alimentaire (appui au développement de l’agriculture et de l’élevage, lutte contre les dégradations environnementales, accès aux ressources naturelles)

Parmi leurs activités phares : Formations et sensibilisations pour les bonnes pratiques d’hygiène, distribution de vivres et de semences, don de matériel pour favoriser les activités génératrices de revenus (vannerie, maroquinerie, tricotage), etc.

 

Association des Femmes pour le Développement Intégré (AFDI)

L’AFDI est une ONG tchadienne qui a été fondée en 2004. Basée à Abéché, ses zones d’intervention s’étendent au Ouaddaï, Wadi Fira, Sila et Moyen-Chari. Ses champs d’action sont les suivants : eau, hygiène et assainissement, protection de l’enfant, sécurité alimentaire, santé et nutrition, lutte contre les violences faites aux femmes, protection de l’environnement. Depuis sa création, l’ONG a été partenariat avec l’UNICEF, le Programme Alimentaire Mondiale et l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO). Elle a ainsi participé à plusieurs projets, tels que la construction de latrines, l’installation de dispositifs de stockages d’eau, la formation des comités villageois de salubrité, le don de kits d’hygiène et d’assainissement, l’organisation de journées de salubrité, la collecte des ordures, la distribution de semences pluviales et maraîchères, le suivi de la qualité de l’eau dans les ménages ne disposant pas de l’eau potable, etc.

 

Association pour le Développement Rural (ADR)

L’ADR est une ONG nationale dont le projet est d’améliorer les conditions nutritionnelles des enfants en bas âge, et des femmes enceintes et allaitantes, dans le but de réduire la mortalité de ces populations vulnérables, affectées par la crise alimentaire. Ainsi, ils organisent des séances de sensibilisation sur l’utilisation des services de santé, et sur les causes et conséquences de la malnutrition. Ils assurent également la prise en charge des malnutris aigus (recensement, orientation et transport des personnes et des intrants nutritionnels). Enfin, ils dispensent des formations sur la préparation de la bouillie enrichie.

 

Mongo

Moustagbal

L’ONG Moustagbal (« L’Avenir », en arabe tchadien) a été créée en 1998 dans le but d’améliorer les conditions de vie et la réinsertion sociale des populations vulnérables. Au départ, la structure n’intervenait que dans le Guéra, puis ses zones d’intervention se sont peu à peu développées jusqu’à atteindre toute la région (Baro, Bitkine, Mongo et Niergui). Ses objectifs sont de réduire le niveau de pauvreté et réinsérer les personnes marginalisées dans une vie sociale normale et soutenable, briser le cercle vicieux de la mendicité en donnant à ces personnes l’occasion de se prendre en charge elles-mêmes, offrir la possibilité aux orphelins et aux enfants des pauvres d’apprendre des métiers, permettre aux bénéficiaires d’accroître leurs revenus pour le bien être de leurs familles, assurer l’éducation des enfants des pauvres et des orphelins et appuyer à l’intégration et à la réinsertion des personnes ayant été atteintes par la lèpre.

Les activités de l’ONG se décomposent en plusieurs volets :

- Education / aide aux enfants en difficulté : soutien scolaire, prise en charge financière de la scolarisation et intégration des enfants orphelins, handicapés ou issus de familles démunies
- Formation professionnelle : apprentissage et formations en maraîchage et menuiserie pour les adolescents déscolarisés ou non-scolarisés, attestation de formation, kit de sortie et aide au démarrage
- Sécurité alimentaire / WASH : creusage de puits maraîchers, bassins de rétention d’eau, pépinières, formations en agronomie, vulgarisation des semences améliorées, constitution de stocks céréaliers, construction de magasins et appui à la création et à la structuration d’organisations paysannes
- Réinsertion sociale : activités de sensibilisation et création d’activités génératrices de revenus (petit commerce) pour la réinsertion sociale individuelle ou collective (groupements) des handicapés et indigents
- Santé : Sensibilisation sur la lèpre, la tuberculose et le VIH/Sida et encouragement de l’éducation parentale (CPN, vaccinations, fréquentation des centres de santé)

Moustagbal est également une structure d’accueil de volontaires de la Délégation Catholique pour la Coopération depuis 2014.

 

Vicariat Apostolique de Mongo / Caritas-AURA

Le Vicariat Apostolique de Mongo est une circonscription de l’Eglise Catholique qui couvre 6 paroisses (Bitkine, Baro, Dadouar, Mongo, Abéché et Am Timan) sur une superficie de 540 000 km². La finalité du Vicariat, dont le territoire comporte moins de 1% de catholiques, est de privilégier la rencontre islamochrétienne par le témoignage et le service. Ainsi, le Vicariat mène des projets pastoraux (formation des catéchèses, , construction d’écoles, de bibliothèques, propagation de la foi…), mais aussi des projets de développement, en collaboration avec ses voisins musulmans, dans les domaines de l’éducation, de la santé, du développement rural et de l’artisanat. Les projets pastoraux et de développement du Vicariat sont financés par des donateurs privés, mais aussi par le Vatican (propagation de la foi et aide à l’enfance) et par des bailleurs tels que Kinder Mission Werk, Missio, ou encore Kirche In Not.

Dans leurs locaux, la Caritas-AURA s’occupe, elle, uniquement des projets de développement, dans divers domaines d’interventions : 

- Appui à la résilience des communautés
- Développement des capacités des communautés à s’adapter aux changements climatique
- Appui à la santé communautaire
- Promotion et développement des activités culturelles pour les communautés
- Hydraulique villageoise

Le Vicariat Apostolique de Mongo accueille une volontaire de la Délégation Catholique pour la Coopération depuis 2015. Celle-ci assure la gestion financière et administrative des projets pastoraux de l’Eglise, et appuie la Caritas-AURA dans son volet hydraulique.

Retour haut de page