Accueil > Les Espaces Volontariats > Afrique > Tchad > Présentation du pays d’accueil

Présentation du pays d’accueil

 

Présentation générale

Le Tchad est un pays d’Afrique centrale sans accès à la mer, situé au sud de la Libye, à l’est du Niger et du Nigeria, au nord du Cameroun et de la République centrafricaine et à l’ouest du Soudan. Sa capitale est N’Djamena. Géographiquement et culturellement, le Tchad constitue un point de passage entre l’Afrique du Nord et l’Afrique noire. Doté d’une superficie de 1 284 000 km², il est le cinquième pays le plus vaste d’Afrique.

Le Tchad se divise en trois grands ensembles géographiques : du nord au sud, on trouve successivement une région désertique, un espace semi-aride, puis la savane soudanaise. Le lac Tchad, qui donne son nom au pays, est son principal plan d’eau. Le point culminant du pays est l’Emi Koussi, dans le massif du Tibesti.

 

Quelques données démographiques et économiques

Population

  • 11 852 462 (estimation juillet 2016)
  • Un territoire qui accueille près de 400 000 réfugiés (Soudanais, Centrafricains, Nigériens)
  • Population urbaine : 22,5% de la population totale (2015)
  • Peuples nomades : 3,4 % de la population totale (2009)
  • IDH : 186 sur 188 (2016)
  • Taux de pauvreté : 47,5 % (2014)
  • Espérance de vie : 50,2 ans


Langues

  • Officielles : le français et l’arabe
  • Plus d’une centaine de langues utilisées à travers le pays



Religions (estimations 2014-2015)

  • Musulmans : 52,1%
  • Protestants : 23,9%
  • Catholiques : 20%
  • Sans religion : 2,8%
  • Animistes : 0,3%
  • Autres christianismes : 0,2%
  • Non spécifié : 0,7%

Pour en savoir plus, cliquez ici. 

 

Une histoire mouvementée depuis l’indépendance

Le Tchad a connu, depuis 1965, une situation de guerre civile qui a failli détruire l’Etat et qui n’est pas encore tout à fait terminée : dans différentes régions, des mouvements politico-militaires s’opposent, toujours les armes à la main, au gouvernement en place à N’Djaména qui, de ce fait, est loin de contrôler tout le territoire national. Une telle situation n’est guère propice à un processus de démocratisation authentique.

 

Contexte politique, économique et social

Options stratégiques. La vision stratégique du Gouvernement est de promouvoir à moyen et long terme une croissance économique visant à réduire la pauvreté et la vulnérabilité. Cette vision sera mise en œuvre à travers la SNRP II qui met l’accent, entre autres, sur la bonne gouvernance et la relance de la croissance économique.

Défis et faiblesses. Sur le plan des défis, le Tchad doit renforcer les capacités institutionnelles dans l’administration publique et améliorer l’environnement des affaires pour le secteur privé.

Au titre des faiblesses, le pays est confronté à l’insuffisance des infrastructures de base, notamment routières et rurales communautaires. Les performances de l’évaluation des politiques et des institutions du pays sont faibles.

Forces et opportunités. Les avancées réalisées dans le processus de réconciliation nationale et avec le Soudan offrent une opportunité de paix durable et de reconstruction nationale. La position stratégique du Tchad en fait une zone de transit privilégiée entre les pays d’Afrique centrale et entre les pays du Nord et du Sud du Sahara. Les potentialités de diversification de la production agricole offrent une alternative au pétrole et des opportunités de création d’emplois et de réduction de la pauvreté.

 

Liens utiles

Retour haut de page