Accueil > Les Espaces Volontariats > Afrique > Bénin > Les bonnes adresses

Les bonnes adresses

Activités extra-professionnelles à Cotonou

Se cultiver

  • L’Institut Français du Bénin : programmation de spectacles, films, conférences, très souvent de qualité. Les artistes béninois s’y produisent en grande majorité. Bibliothèque et médiathèque bien pourvues.
  • La Fondation Zinsou : au quartier Cadjehoun. Propose des expositions artistiques, et parfois mêlées d’histoire, très intéressante.
  • Espace Tchif : avenue Steinmetz, galerie d’Art.
  • Le Centre de Promotion de l’Artisanat (CPA) : place de choix pour découvrir l’artisanat africain dans sa globalité. On peut y rencontrer différents artisans en pleine action. Possibilités d’achat.
  • Le centre Arts et Cultures d’Abomey-Calavi : Espace culturel dévolu à la création contemporaine sous toutes ses formes. Le Centre acceuille et héberge de nombreux artistes Béninois et étrangers, avec qui le public peut échanger facilement.

 

Pratiquer un sport

  • Le complexe sportif du Stade de l’amitié : permet de pratiquer quelques activités : tennis, piscine, handball, basket-ball, football…
  • Piscines Hôtel du port : entrée à 2 500 FCFA, 1 500 FCFA si vous achetez un carnet de 20 entrées. Le cadre est très agréable.
  • Auberge au Large : sur la route des pêches. Entrée à 1 500 FCFA. L’avantage est la proximité de l’océan (quelques mètres), pour une journée baignade, natation et cocotiers…
  • Auberge Les Cauris, "chez Rada" pour les habitués. Situé route des pêches, cet hôtel est tenu par une Allemande prénomée "Rada". Accès à la piscine d’eau de mer (et donc sans chlore) : 1 000 FCFA en semaine et 2 000 FCFA le week-end.
  • Flex Fitness : quartier Ganhi. Club de gym/fitness bien équipé. Compter 30 000 FCFA pour 10 séances. ouvert 7j/7.

 

Découvrir

  • Avlékété : petit village tranquille où se balader et admirer le paysage, entre océan et lagune, sur la route des pêches (qui part de Fidjrossè et rejoint Ouidah par la plage). Il est conseillé de partir suffisamment tôt le matin, pour être sûr de trouver un moyen de déplacement au retour.
  • Ganvié / Sô Ava : ensemble de villages lacustres avec ses maisons sur pilotis, ses déplacements en pirogue, son marché flottant et son activité économique basée exclusivement sur la pêche. Ganvié est assez critiqué pour son ‘tourisme de masse’ avec ses balades depuis l’embarcadère de Ganvié à partir de 4 000F/pers. Préférer Sô Ava ou les Aguégués, accessibles depuis Porto-Novo.
  • La route des pêches : longue d’une quarantaine de kilomètres, c’est une agréable route qui longe la mer, la lagune et qui traverse de petits villages de pêcheurs. Les petites plages qui jalonent la route sont très convoitées le week-end par les habitants de Cotonou pour se reposer et pique niquer.

 

Bars/Restaurants

Un nombre infini de bars/maquis sur Cotonou !

  • Le Livingstone : quartier Haie Vive ; Lieux de rendez-vous des expatriés de Cotonou ; ambiance occidentale.

  • Le Code Bar : Un incontournable de la nuit Cotonoise ! Insolite et branché, déco originable 100% récup’ avec des conteneurs maritimes. En semaine (happy-hours, barbecues) ou le week-end, il se passe toujours quelque-chose au Code Bar.

  • La Cabane du Pêcheur : sur la route des pêches, loin de l’agitation Cotonoise et devant une jolie plage, laissez vous tenter par les assiettes de fruits de mer ou les poissons. Ambiance conviviale ou se mèlent Béninois, expatriés et touristes.

  • Le Jammin Bar : dans le quartier de Fidjrossé, voie en face du carrefour Houénoussou. Ambiance Reggae.
  • Le Yes Papa : A coté de l’Etoile rouge. Etablissement bien connu des fans de musique pour la qualité de ses concerts qui mèlent reggae, jazz et musique africaine.
  • Le Teranga : quartier Haie Vive/Cocotier. Pizzéria. Les pizzas sont bonnes mais un peu chères (5000 FCFA), mais le resto propose pour 1500 FCFA des manakiches, pizza libanaise recouverte de fromage fondant. Un joyeux petit plaisir pour les nostalgiques !
  • Le Lieu Unique : quartier Fidjrossé. Crêperie (oui oui !), Pizzéria et Grill dans un cadre très agréable et une ambiance occidentale. Prix abordables.
  • Le Pili-Pili : au niveau du carrefour Maro-militaire ; suivre la voie Trafic local ; rentrer dans la 2è voie sur la droite ; diverses spécialités africaines dont le poisson braisé.

Et à Calavi

  • Le Vert citron  : Quartier Aïtchédji, vers l’école Azognon, Tel : 00 229 94 41 39 58

Retour haut de page