Le premier « mardi solidaire » de l’Espace Volontariats se conjugue au féminin…


11 mars 2016

C’est le 8 mars 2016 à 16h que les « mardis solidaires », causeries en rapport avec les thématiques de la solidarité, du volontariat et de l’engagement, ont été inaugurés. Cette initiative de l’Espace Volontariats du Tchad a été pensée et créée en collaboration avec l’Institut Français du Tchad (IFT), qui nous accueille une fois de plus dans ses locaux. En cette Journée Internationale pour les Droits des Femmes, le thème choisi ne pouvait être autre que « l’engagement au féminin et l’autonomisation de la Femme ».

Pour cette première édition, qui se répètera tous les premiers mardis de chaque mois, le mardi solidaire a eu lieu dans la salle de documentation de la médiathèque de l’IFT. Près de 60 personnes ont pu assister à l’événement : usagers de la médiathèque, étudiants, volontaires et femmes engagées dans des actions de solidarité. Elle a été animée par un panel de six femmes dont la modératrice, Camille Trestard, volontaire internationale en administration (VIA) à la médiathèque de l’IFT, Irène Madirangue Lodene, commissaire chargée des relations internationale pour l’Association des Guides du Tchad (AGT), Sœur Thérèse Verger, coordinatrice du Centre Diocésain de Recherche Action en Alcoologie (Cediraa), Claudine Kelpessang, volontaire ambassadrice du civisme au sein du Programme National de Volontariat au Tchad (PNVT), Stella Mbaigoto, jeune cadre créatrice de la revue Liguita et Marie Yodamne, secrétaire générale adjointe de la Cellule de Liaison et d’Information des Associations Féminines du journal (CELIAF).

De g. à dr : Camille Trestard (IFT), Claudine Kelpessang (PNVT), Irène Madirangue Lodene (AGT), Stella Mbaigoto (Liguita) Soeur Thérèse Verger (Cediraa), Marie Yodamne (CELIAF)

Toutes ces femmes, chacune à leur manière, œuvrent pour l’amélioration de la condition féminine au Tchad, et ont pu témoigner de leur fort engagement. Apprentissage du civisme pour les Guides, lutte contre l’alcoolisme et pour la reconversion des femmes productrices d’alcool pour le Cediraa, lutte contre l’excision pour le CELIAF, hygiène, assainissement et état civil pour la volontaire du PNVT, entreprenariat des femmes et égalité salariale… L’échantillon des femmes présentes en ce 8 mars était fortement diversifié afin de démontrer tous les moyens d’actions mis en œuvre pour améliorer la situation des femmes tchadiennes.

Après 1h30 de discussions et de questions, la causerie s’est terminée, et des livres en rapport avec le thème ont été mis à la disposition des adhérents de la médiathèque.

Pour rappel, le prochain « mardi solidaire » aura lieu le mardi 5 avril, à 16h, et aura pour thème : « Découvrir les volontariats ».

 

Retour haut de page