Accueil > Témoignages de volontaires > Autres témoignages

Jamil, 23 ans, bénévole au Liban.

Après l’obtention de mon CAPES d’Histoire Géo, j’ai décidé de partir à Beyrouth pour apprendre l’arabe (libanais). Sur place, j’ai entendu parler de l’association Offre-joie...

Mon parcours :

Après l’obtention de mon CAPES d’Histoire Géo, j’ai décidé de partir à Beyrouth pour apprendre l’arabe (libanais). Sur place, j’ai entendu parler de l’association Offre-joie, notamment de son chantier de reconstruction à Achrafieh suite à l’attentat contre Wissam el-Hassan. Depuis un mois, j’étais à la recherche d’une association libanaise où me porter bénévole et rencontrer des personnes arabophones. A l’ambassade de France, j’ai obtenu les coordonnées du responsable de France Volontaires au Liban qui m’a mis en contact avec Offre-Joie.

 

Mon engagement bénévole allait commencer !

J’ai commencé par m’engager 4 jours par semaine afin de participer au soutien scolaire et aux activités proposées aux enfants. La proposition de postuler à un Service Civique à temps plein pour 6 mois sur place qui m’était proposée par Offre Joie Europe me tentait bien. Malheureusement, j’ai du décliner l’offre mais je décidais de m’engager pleinement dans le projet de janvier à février. 

 

Mes premières impressions…

Ce qui me plaît particulièrement dans le projet, c’est d’offrir un cadre francophone aux enfants au travers d’activités variées, ainsi que d’accompagner les enfants dans leur scolarité avec les cours de soutien dans toutes leurs disciplines.

Des personnes de tous les milieux sociaux et d’origines diverses travaillent dans l’association, ce qui permet de faire des rencontres intéressantes. Certaines personnes sont très impliquées dans le projet depuis des années, et sont très professionnelles, c’est donc agréable de travailler avec elles. De plus, des visites dans les écoles ont lieu ce qui permet de se familiariser avec le système scolaire libanais.

 

C’est une expérience humaine et professionnelle à vivre !

Jamil, janvier 2013.

 

Pour en savoir plus : 

Retour haut de page