France Volontaires Haïti a participé à la journée de l’Ecole des Professions Sanitaires et Sociales pour la lutte des droits des femmes


13 mars 2019

Dans le cadre de la journée Internationale de la Lutte des Droits des Femmes, le 8 mars 2019, France Volontaires Haïti a été invitée à participer à la journée organisée par L’Ecole des Professions Sanitaires et Sociales (EPSS) à Port-au-Prince. Etaient aussi présentes pour l’occasion, les Associations Espère Sant Sante Mental, Innovation Féminine, le Cabinet d’Avocat Jean-Pierre ainsi que Noirs & Fiers. Cette journée ouverte au public a réuni plus d’une cinquantaine de personnes.

Le programme de la manifestation a démarré par une conférence – débat. Les représentants de chaque association ont expliqué leur engagement dans la lutte des droits des femmes. L’EPSS, en tant qu’organisateur de la journée, a présenté son programme au sujet de la santé des femmes en Haïti. L’avocate Madame Dana Jean – Pierre, s’est exprimée au sujet de l’égalité femmes - hommes en termes de droits. Lors de cette conférence, les sujets comme le droit à l’interruption volontaire de grossesse, la santé mentale ainsi que la dépigmentation volontaire en Haïti ont suscité des débats animés. 

Le volontariat, un engagement dans la lutte des droits des femmes

Cette manifestation a permis à France Volontaires Haïti d’évoquer l’importance du volontariat dans la lutte des droits des femmes. Tous les jours des volontaires œuvrent pour cette cause à travers les différents ODD (Objectifs de Développement Durable). Pour l’occasion, France Volontaires Haïti a promu l’engagement des femmes dans le volontariat à travers le monde mais aussi l’importance de l’engagement pour la lutte des droits des femmes en Haïti à travers le Réseau de Promotion du Volontariat.

Suite à la conférence, les visiteurs ont pu découvrir les stands de présentation de chaque association et ainsi échanger sur leurs actions et leurs activités. De nombreux jeunes ont pu discuter avec l’équipe de France Volontaires Haïti afin de connaitre les possibilités qui leur sont offertes pour effectuer un volontariat. Leur engouement était de la partie et ils furent nombreux à susciter un réel intérêt pour le volontariat international.

En fin de journée, un documentaire sur le développement des femmes dans la société haïtienne a été proposé. S’en est suivi un débat pour clôturer cette journée faite de belles rencontres et d’échanges.

Un moment pendant lequel chacun a pu s’exprimer sur la lutte des droits des femmes en Haïti.

Retour haut de page